Citations
_______


"Quel est le sens d'une science capable d'envoyer un homme sur la lune,
mais incapable de mettre un morceau de pain sur la table
de chaque humain ?" Carlos Ruiz Zafon


"Les mathématiques représentent l'alphabet que Dieu a utilisé pour créer l'univers."
Galilée

"C'est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain n'écoute pas."
"Je ne peux regarder une feuille d'arbre sans me sentir écrasé par la perfection de l'univers."
"Plus j'observe la magnificence et la perfection de l'univers, plus je me convainc que tout cela ne peut-être le simple fruit du hasard."

Victor Hugot

Voici l'opinion du professeur Grassé, naturaliste : “Le monde sans Dieu est un monde absurde; l’homme sans Dieu n’a plus de sens, et peut-être n’est-il même plus un homme? Un homme sans Dieu est en tout cas un homme incomplet. Je suis catégorique sur ce point. Je vais même beaucoup plus loin, et je pense qu’un savant, un homme de science qui n’accepte pas Dieu, se prive de la compréhension de l’univers. Dieu est la seule clé qui nous permet de comprendre le monde.”

« Je veux connaître les pensées de Dieu ; tout le reste n'est que détail. »
de Albert Einstein voir le lien :
http://www.evene.fr/citations/albert-ein…

 “Je crois en Dieu parce qu’à mon avis l’existence de Dieu est la seule explication logique aux choses telles qu’elles existent.”
le naturaliste Irving Knobloch


 “Dieu est un très grand mathématicien et il a fait appel aux mathématiques supérieures pour construire l’univers.”
P. Dirac, professeur de mathématiques à l’université de Cambridge



“Chaque nouvelle découverte scientifique est une nouvelle révélation de l’ordre avec lequel Dieu a bâti son univers."
Warren Weaver, un des plus grands mathématiciens américains


"Même dans mes fluctuations les plus extrêmes, je n’ai jamais été athée dans le sens où l’on nie l’existence de Dieu. Je pense que, de manière générale (...) le terme d’agnostique serait une description plus appropriée de mon état d’esprit. »
Lettre 12041 Darwin, C. R. à Fordyce, John, 7 mai 1879


 “ Que l’univers soit ordonné, intelligible et tout simplement beau, m’incline à penser qu’une intelligence supérieure l’a voulu ainsi. Mon regard de scientifique sur la cohérence et la délicieuse simplicité des lois physiques ne fait que me conforter dans l’idée qu’il y a un Dieu. ”
William Phillips, prix Nobel de physique


=0=0=0=0=

Questions de réflexion
_______________

"Si vous aimez ceux qui vous aiment, quel mérite avez-vous ? Car même les pécheurs aiment ceux qui les aiment. Aimer vos ennemis."  Idée extraite de l'évangile de Luc, 6:32-35

=0=0=0=0=

Selon  Actes 2:21, ceux qui invoqueront (ou appelleront) le nom  du Seigneur seront sauvés
Quel est ce nom ? Est-ce Jésus ?
Dans le contexte, au verset 16, Pierre signale qu'ici il cite le prophète Joël.
En effet on retrouve ces paroles en Joël 2:32
Joël parlait-il de Jésus ?
Selon de nombreuses Bibles Joël parlait de Jéhovah, le Père céleste de Jésus
Il est donc important d'invoquer la nom de Jéhovah, c'est une question de salut.

Ce Nom se retrouve dans la Bible Chouraqui et dans la Nouvelle Bible Second sous la forme IHV H,
Il se trouve dans la Bible Louis Second 1905 et Les saintes Ecritures traduction du mond enouveau sous la forme Jéhovah
dans la Bible des peuples et la Bible de Jérusalem sous la forme Yahvé
dans la Bible Pirot-Clamer/Liénart sous la forme Yahweh
pour ne citer que celle-ci.
_________________________________


Réflexion d'un étudiant de la Bible

"
"La vie en ces derniers jours est devenue un film d'horreur.
Nos esprits n'auraient même pas pu envisager les atrocités qui font jour après jour l'actualité.
Satan en est le metteur en scène." (fin de citation)


----------------------------------------------



Définition de l'Amour selon les écrits inspirés de l'apôtre Paul

“L’amour est longanime et bon. L’amour n’est pas jaloux, il ne se vante pas, ne se gonfle pas d’orgueil, ne se conduit pas avec indécence, ne cherche pas son propre intérêt, ne s’irrite pas. Il ne tient pas compte du mal subi. Il ne se réjouit pas de l’injustice, mais se réjouit avec la vérité. Il supporte tout, croit tout, espère tout, endure tout. L’amour ne passe jamais.”
I Corinthiens 13:4-8


=0=0=0=0=
http://www.jw.org/fr/la-bible-et-vous/familles/adolescents/jeunes-s-interrogent/creation-evolution-partie-1/

=0=0=0=0=

Vous avez lu une partie de la Bible mais vous trouvez que c'est difficile à comprendre ?
Vous n'avez jamais feuilleté une Bible et vous souhaiteriez avoir une idée de son contenu  ?
Vous avez des questions et vous aimeriez savoir ce qu'en dit la Bible ?
Je veux bien vous aider, bénévolement.

écrivez-moi :
suzanne.maisonhaute@yahoo.com


DISPONIBLE en totalité

L'histoire de RUTH, en 5 actes
sur Facebook : suzanne maisonhaute poésie

 
Voici un extrait du Second acte

Ruth

Un enfant. Deux yeux pleins d’espoir,
Deux encriers de verre noir
Débordants d’encre sympathique,
Innocents, silencieux, stoïques !

Une pierre blanche. Un enfant !
Déjà le stylet de diamant
Grave, au cœur de l’ostensoir,
Un certificat de mémoire...
 
Parmi les vignes et les rochers
Et les soirées inachevées,
Dans les soupirs de poésie
Qu’exalte l’orée du ouadi,
Happée par le vent du désert
Tourbillonnant en haute mer,
Enlacée de rites ancestraux,
Ruth s’élève au dessus des flots !

Ruth est une enfant du pays
Et la sagesse elle a choisie,
Elle a ceint ses reins de courage,
Comme elle est joyeuse à l’ouvrage !
Elle se lève il fait encore nuit
Et dans les vignes elle s’enfuit
Pour cueillir les grappes vermeilles,
Pour grappiller en plein soleil.


Elle en fera des gâteaux ronds,
Puis par les sentiers des moutons,
Elle ira les distribuer
Au vagabond, à l’étranger ,
Un plein giron de gâteaux miel,
Et la pureté sous ses ailes,
Avec chaleur, fidélité,
Joyeuse parmi les rochers.


Pas étonnant qu’ellefût l’amie
De la gracieuse Naomi ;
(Bethlehem elle avait quitté

Quand le pain venait à manquer)

Pas étonnant qu’elle accepta
De servir son Dieu Jéhovah.
Son dessein et ses qualités
L’avaient tout de suite enchanté.


Pas étonnant qu’on lui fit don
Du fils aîné nommé Mahlon !
Et les jours se paraient d’amour,
Faisant écho tout alentour ;
En troupeau de chèvres sauvages
Ses cheveux sautaient les bocages ;
Sa robe semblait s’envoler…
Fleur de pivoine au vent d’été.


Jusqu’au jour où son pied heurta
Un rocher saillant, juste là ! Là !
Sur le chemin de la vie,
Une tragédie se tapit ;
Une tragédie d’où naîtront
Les sentiments les plus profonds
Entre deux femmes affligées,
En vue de la postérité.


Le schéol réclamait encore,
Encore et toujours et encore,
Après Elimélech le père,
Mahlon et Kilion les deux frères !


Ruth, et Orpah, et Naomi
Se lamentaient, poussaient des cris,
Elles avaient voilé leur visage,
Se refermant sur leur veuvage.
                                                                                                              .../...

 
                                                                                                         à bientôt !

 



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement