‘Le code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Articles L.335-2 et suivants.

"Danse avec la lune"


Livre de 168 pages
comédie musicale avec pas moins de 38 chants


ECadeau  :  1  CD  audisoit  6  heures  d'écoute  !

10 € + frais de port


-------------- 

Droits d'auteur réservés

---


Extrait de l'interprétation

                cliquez sur la photo





Premier acte

Ma chaumière 
 
 
 
« Sautillant, depuis l’aube…
De vallons… en cot
eaux…
J’ai découvert…
Une chaumière…
Avec un trou d’eau.
C’est là que je veux habiter,
Et mon repas sera fait
De fruits… de fleurs… de miel et de noix.

Je taill’rai un pipeau, dans un bois de sureau,
Je parlerai au vent, aux futaies, aux oiseaux.
Je jouerai des berceuses, en ce décor champêtre,
À la brise du soir, ce sera la fête !

J’écrirai des poèmes,
Sur l’écorce des chênes.
Je peindrai de pollen,
La courbe de mes lèvres.
Et je dessinerai, tout ce que je vois,
En suivant les contours, du bout de mes doigts !

Je lirai à voix basse… dans la création.
La nature… sera… sujet de réflexion.
Lorsque mes pieds seront salis et auront chaud,
Je me rafraîchirai, dans l’eau bleue du ruisseau.

Je chanterai comme, chante le rossignol.
Je danserai, avec les fleurs, ce sera drôle !
Fatiguée, je m’endormirai. Les bras serrés,
Pour garder ce bonheur, sur mon cœur, bien serrés.

Puis un matin au loin, j’entends la mélodie,
du vent dans la vallée, je le connais, oh oui !
Il m’entraîne avec lui, faisant bondir mon cœur.
Mes longs cheveux bouclés, s’échevellent de bonheur.

Regarde mon rire : c’est l’état de mon être.
Ce que je découvre, je te le fais connaître :
Bouquet de liberté, bien serré dans les bras.
Le vent fouette mon large vêtement de drap…

Toi le pèlerin, qui traverse la vallée.
Que mon allégresse soit pour toi…
Comme un brasier. »  
 
     Cette chaumière que je cherchais, oui, je l’ai trouvée ! et c'est ici que je veux vivre une année sabbatique. C’est une petite maison isolée, chaperonnée par un jardinet. Une maison basse faite de pierres mal jointées, avec un toit de tuiles sculptées dans de la mousse verte et brune. Je tire sur une ficelle ébouriffée et alors la porte de planches cloutées s'ouvre en bêlant de plaisir. J’imagine les va-et-vient de ceux qui ont vécu ici autrefois : des hommes, des femmes, d'anciens jeunes et de futurs vieux. Tous tiraient sur cette ficelle pour entrer. En s'entrebâillant la porte m'introduit dans une pièce mi-claire mi-secrète. Une haute cheminée de granit gris m'accueille comme une princesse entrant dans un des salons de son château. Reposant dans le foyer, des bois mal brûlés respirent encore la dernière soirée. Voici une chaise aux barreaux à demi déboîtés ; je m'y assois prudemment. Alors, je vois les flammes danser ! Je vois...
 
 
« Quelques marguerites
Et des myosotis,
Dans ce vieux décor
De bois et de lis.
Je vis !

J’ai fui les cités
Et les grandes villes,
Pour me retrouver
Heureuse et tranquille,
Ici !

Les livres m’ont dit
Que dans les campagnes,
Tout est si joli.
Je suis en montagne,
Mamie.

J’ai planté des arbres,
J’ai semé des fleurs,
Près de ma cabane
Je passe des heures,
Ravie!

Quand rentrent les pâtres
Le temps est pluvieux,
J’invit’ près de l’âtre,
Le soir, quelques Vieux,
Transis !

Mais ici aussi,
Il y a parfois,
Des gens égoïstes,
Médisants, ingrats.
Tant pis !

Quelques myosotis,
Du bois et des Vieux,
Et des fleurs de lis
Décorent ce lieu,
Joli ! »

      Revenant à moi, les yeux grisés de bien-être, j'aperçois, abandonné à terre, un simple tablier, un tablier usé… Du bout des doigts je le soulève : c’est un vieux tablier noir, troué… 
                                                                                                             (fin de l'extrait)

visionnez des clips en cliquant ici


Comment passer commande ?

Livre de 168 pages, comédie musicale avec pas moins de 38 chants inédits,
+
1 CD audio en cadeau
 
 



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement